Prospect Expert Platform

This Project is now closed

Assistance Technique d'appui transversal au démarrage des activités du programme SAN

Country Tchad
Sectors Rural development and food security
Language French
Status Framework
CV Deadline 2017-10-13 (Closed Project)
Background

Pays enclavé, hautement vulnérable aux changements climatiques, dans un contexte géopolitique tendu et des menaces sécuritaires multiples, le Tchad bénéficie depuis 2010 d'une situation interne plus apaisée, mais fragilisée par une crise économique et financière aiguë. La population est peu nombreuse et peu dense (13 millions d’habitants inégalement répartis sur un territoire de 1,3 millions km²), majoritairement rurale (80%) et en croissance rapide (>3% par an). Une proportion importante de la population (49,5% en milieu rural) vit dans des ménages très pauvres. De plus, le pays compte un nombre important de réfugiés, déplacés internes et retournés (580.000 personnes selon des estimations récentes1), ces derniers ayant des effets déstabilisants sur l'accès aux ressources disponibles et sur les équilibres sociaux. Le Tchad est confronté depuis la fin 2014 à une crise double et profonde: budgétaire suite à la chute prolongée des cours pétroliers, et sécuritaire avec les conséquences multiples des attaques répétées de Boko Haram.

Les progrès dans l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ont été timides, à l'exception de l’accès à l’eau potable. La gouvernance, la gestion des finances publiques, le climat des affaires sont des défis importants pour le développement économique et humain. En fait le Tchad se situe encore parmi les pays avec le plus faible Indice de Développement Humain (classé 185ème sur 188 pays en 2015).

D'après les dernières enquêtes nutritionnelles, environ 40% des enfants de moins de cinq ans au Tchad sont affectés par le retard de croissance (malnutrition chronique). Les pertes économiques dues à la sous-nutrition au Tchad sont estimées à 9.5% du PIB par an et plus que la moitié de la population en âge de travail aurait subi les effets néfastes de la malnutrition au stade infantile. On estime également que 43% de la mortalité infantile est directement associée à la sous-nutrition.

Cette situation nutritionnelle alarmante résulte de diverses causes directes et sous-jacentes, dont nombreuses sont connues: faible disponibilité/accès/diversification alimentaire et haut niveau d'insécurité alimentaire (2,6 millions de personnes sont en insécurité alimentaire globale et plus d'un million chaque année se trouvent en situation de crise), carences répandues en micronutriments, insuffisance des soins maternels et infantiles, système de santé et d’éducation peu performants, faible accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement (EAH), connaissances, habitudes et pratiques – notamment d'alimentation et d'hygiène – inappropriées.

Faisant preuve de sensibilité par rapport aux problématiques évoquées plus haut, le gouvernement du Tchad a adhéré en 2012-2013 à trois initiatives internationales, à savoir le REACH, le Scaling-up Nutrition (SUN) et l'Alliance Globale pour l'Initiative Résilience au Sahel et Afrique de l'Ouest (AGIR).

Objectives

Objectif général

L'objectif général de la mission est de contribuer à l'opérationnalisation de la convention de financement du projet SAN 11ème FED « sécurité alimentaire et nutritionnelle ».

Objectif particulier

Assurer une mise en oeuvre rapide, effective et efficace des activités de démarrage du programme SAN, à travers des appuis à la coordination nationale et aux composantes sectorielles en matière de renforcement des capacités et de gestion-administration.

Activities
  • Une coordination interne efficace du SAN (entre les ministères concernés, ainsi qu’avec les niveaux administratifs déconcentrés) sera une des clés du succès du programme. Il faudra appuyer les travaux préparatoires à travers des formations et du "coaching" sur la planification opérationnelle et le suivi de la mise en oeuvre de projets, un appui à la mise en place et à la gestion efficace du comité de suivi opérationnel (CSO) et du comité de pilotage (CP) prévus dans la convention de financement du SAN, ainsi qu'un appui au renforcement des capacités d'échange, de coordination et synchronisation routinières des différents volets/actions.
  • Les dossiers pour les différentes procédures prioritaires à lancer après la signature de la convention de financement sont élaborés et finalisés pour signature/publication, selon un chronogramme qui sera validé en début de mission par les parties (Coordination nationale, services de l'ON, chefs de composante, DUE).
  • Les experts appuieront la coordination nationale et les équipes sectorielles à lancer et structurer le processus d'élaboration des devis programmes pluriannuels (DPP) qui doivent suivre les DP0 sans interruption, avec un focus sur celui du MEPD et celui du MSP. Cet appui sera fourni en concertation et complémentarité avec l'expertise de démarrage spécifique sectorielle qui sera plus penchée sur l'élaboration des DPP des trois ministères techniques (MPIEA, MID, MEA).
  • Appuyer l'équipe nationale dans la définition d'objectifs, résultats à atteindre et moyens en matière de visibilité et de communication pour le projet SAN et ses composantes, à court et moyen terme.
  • Faire un état des lieux des connaissances en règles et procédures FED des parties prenantes gouvernementales, élaborer un plan de formation et le mettre en oeuvre.
  • Faciliter la sensibilisation et animer l'apprentissage par les pairs en termes de contenu du programme SAN et approche: *développement local *nutrition et sécurité alimentaire

Project Position 1

Position Expert CAT I, Chef de mission (CdM)
Qualification
  • Une formation d'études supérieures sanctionnée par un diplôme d'au moins niveau Master (bac+5). Type de formation: économie du développement, agroéconomie, sociologie rurale ou autre diplôme équivalent / similaire;
  • Parfaite maîtrise du Français, écrit et oral.
Required Experience

Expérience générale:

Au moins 12 ans d'expérience professionnelle dans le(s) secteur(s) directement lié(s) à la mission: développement rural intégré comprenant investissements en infrastructures rurales, sécurité alimentaire et nutritionnelle, WASH, développement local.

Expérience spécifique:

  • Minimum 4 ans d’expérience en tant que chef de mission sur contrats d’assistance technique en appui à la gestion, planification et coordination de projets et programmes de développement, y compris développement communautaire et développement local (plans de développement local), de préférence en pays fragiles d'Afrique sub-saharienne ou sahélienne.
  • Expérience avérée (justifiée par au moins trois missions d'expertise) en élaboration de documents de gestion opérationnelle, à savoir devis-programmes, TdR, cahiers de charges, dossiers d’appels d’offres et lignes directrices pour appels à propositions.
  • Excellente maîtrise des règles et procédures FED, justifiée par 2 missions minimum en appui à la gestion de projets et programmes FED.
  • Expérience en analyse – diagnostic des ressources / capacités institutionnelles et renforcement des capacités (coaching, formation, appui-conseil etc.).
  • La connaissance et/ou la familiarité avec le contexte national/régional, les institutions, les politiques nationales et stratégies sectorielles sera un atout.
  • Excellente capacité analytique, de synthèse, de conception et de rédaction; bonne capacité de communication et de concertation avec des acteurs divers. Maîtrise des outils et des moyens de communication et visibilité. Efficacité dans l'organisation du travail en fonction des objectifs à atteindre et des échéances, initiative, résilience au travail sous pression.
Estimated Manpower 130 jours à prester, dont 120 au Tchad
Mission Begin Novembre 2017
Mission End Septembre 2018
Other
Contact Thomas Wouters

Project Position 2

Position Expert CAT II, en appui au chef de mission
Qualification
  • Une formation d'études supérieures sanctionnée par un diplôme d'au moins niveau Master (bac+5). Type de formation: comptabilité, finance, business & administration, logistique ou autre diplôme équivalent / similaire.
  • Parfaite maîtrise du Français, écrit et oral.
Required Experience

Expérience générale

Au moins 6 ans d'expérience professionnelle en appui à la gestion financière/administrative de projets et programmes dans les secteurs liés à la mission (développement rural au sens large, sécurité alimentaire, santé communautaire et nutrition, infrastructures rurales, développement local etc.).

Expérience spécifique

  • Expérience avérée (justifiée par au moins trois missions) en analyse des besoins en ressources humaines, définition des postes et profils, ainsi que formation, appui-conseil, renforcement des capacités.
  • Expérience dans la mise en place d'un système efficace de gestion comptable et financière, y compris système de contrôle et reporting financier.
  • Bonne connaissance des instruments UE pour le financement des actions extérieures et une parfaite maîtrise des règles et procédures FED, justifiée par au moins 4 missions d'expertise dans le cadre de projets et programme FED, préférablement en Afrique sub-saharienne, comprenant l'élaboration/gestion et suivi de devis-programmes, l'élaboration de DAO (y compris niveau international) et dossiers d'appels à propositions.
  • Expérience dans l'élaboration de procurement plans.
  • La connaissance et/ou la familiarité avec le contexte national/régional, les institutions, les politiques nationales et stratégies sectorielles sera un atout.
  • Excellente capacité analytique, de synthèse, de conception et de rédaction; bonne capacité de communication et de concertation avec des acteurs divers. Maîtrise des outils et des moyens de communication et visibilité.
  • Efficacité dans l'organisation du travail en fonction des objectifs à atteindre et des échéances, initiative, résilience au travail sous pression.
Estimated Manpower 120 jours à prester, dont 115 au Tchad
Mission Begin Novembre 2017
Mission End Septembre 2018
Contact Thomas Wouters